Dérive

Publié le par Alexandra

Fondée sur des faits réels ce récit relate le naufrage d’un navire, l’Utile, au large de Madagascar en 1761. Lafargue est à sa tête secondé par Castellan. En fond de cale, une cargaison clandestine, 161 Noirs, alors que la France vient d’interdire la Traite dans l’Océan Indien.

Le capitaine et son second ont des avis divergents quant au chemin à emprunter pour faire route vers l’Est : l’un se fie à une carte ancienne mais officielle, l’autre à une carte plus récente : une île dangereuse serait sur leur route. L’obstination de Lafargue mène à la perte du navire qui heurte une barrière de corail et fait face à des déferlantes. Blancs et Noirs sont pris au piège d’une île que même les tortues fuient.

 

La présentation qui m’avait été transmise par Chez les filles me plaisait mais la déception est vite arrivée. Premier a priori : une couverture « marketing », je déteste ! Mais bon, je passe outre et me lance à l’assaut du roman. Là, deuxième déconvenue : le récit s’ouvre sur une longue et lourde description de cette île. Planter le décor ? Ah, pour le coup, l’auteur l’a si bien planté que j’étais déjà lassée. Toutefois, je poursuis ma lecture dans l’espoir de… mais non, rien. Je ne saisis pas les choix de construction des chapitres, je ne suis pas prise au milieu de la tempête et je n’éprouve pas les angoisses de la survie sur l’île… De page en page, je dérive… et pas l’ombre d’une jolie phrase à laquelle je pourrais m’agripper.
C'est donc déçue que j'ai refermé ce roman qui tenanit pourtant un sujet de qualité me semble-t-il.

Sources : Les naufragés de l'île Tromelin, Irène Frain, ill de couv. François Frain, Michel Lafon, 2009

Publié dans Romans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Emmanuel dut contacter une dizaine d’avocats 29/12/2014 18:34

.

katell 05/04/2009 19:43

Et moi, je fais partie des déçus...j'ai par contre beaucoup aimé les descriptions de l'île et de l'océan.

Aelys 04/04/2009 18:17

C'est amusant de voir, au fil des blogs, comme ce roman a fait naître des avis totalement opposés ! Je fais partie des enthousiastes, mais je crois bien avoir listé autant de déçus que de satisfaits !

Alexandra 04/04/2009 20:44


Effectivement, après avoir édigé mon article j'ai commencé à surfer sur différents sites et j'ai effectué le même constat que toi... je pense que le jugement porté dépend complètement de nos
attentes en matière de roman...


Mimienco 03/04/2009 17:31

J'ai été très déçue par ce roman que j'ai moi aussi abandonné!