Edward... tu m'agaces !

Publié le par Alexandra

Bella a retrouvé les bras d’Edouard, elle se sent heureuse et attend avec une certaine impatience sa transformation… Mais petit à petit, les doutes s’installent : quid de Renée et Charly, ses parents ? quid des plaisirs proprement humains auxquels elle n’a pas encore goûté ? quid de sa relation avec Jacob ?

A ces remises en question, ajoutons la menace que représente toujours Victoria et l’ultimatum posé par les Volturi qui veulent préserver l’anonymat des vampires. Voilà ce à quoi Bella est confrontée dans ce troisième volet de la saga de Stephenie Meyer.

 

Prise dans les rets de cette histoire, je prends un certain plaisir à suivre les aventures de Bella, Edouard et Jacob… pourtant je suis tout de même forcée d’admettre que je ne suis pas pleinement satisfaite. Les valeurs, un peu trop naïves, véhiculées par cette histoire me dérangent. De même, je trouve parfois malsaine cette passion qui unit Bella à Edouard. Enfin, je reste sur ma faim quant à la qualité de l’écriture : rien de transcendant, rien d’original… 
Toutefois, ne vous méprenez pas : je lirai bien le tome 4… l’envie de savoir comment tout cela finira est plus fort !

 

Sources : Hésitation, Stephenie Meyer, ill couv. Roger Hagadone, Hachette Livre, 2007

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

La décision fut finalement prise 30/12/2014 09:52

.

Séverine 30/03/2009 11:21

Je reviens sur ma critique de la trad... je ne pense pas que ce soit Stephenie Meyer qui ait fait les fautes de grammaire, quand même (T3 et/ou 4) ? Quant à l'abus du subjonctif imparfait (T1) ou de certains adjectifs précieux (partout !), je ne saurai à qui les imputer, c'est vrai.
Cela dit, je défends mon point du vue : j'ai aimé lire ces livres, car on peut s'accrocher à l'intrigue sans difficulté, imaginer librement les personnages (les descriptions sont assez vides de références) et se laisser emporter par le récit. Il n'y a pas de style particulièrement marqué, à part quelques longueurs et lourdeurs : le lecteur n'a donc pas l'impression d'être face à quelqu'un qui veut révolutionner la littérature. Ce qui est très agaçant, quand c'est le cas, et que c'est maladroit. Cette saga est juste une belle histoire, une récré, à prendre comme telle !
OK, en me relisant, je m'aperçois que je dénigre beaucoup l'écriture de cette saga pour en défendre l'intrigue, mais je ne renierai pas mon plaisir !!!

Alexandra 30/03/2009 16:50


Problèmes de traducteur ou d'auteur... finalement le résultat est le même : une écriture bien fade avec, je l'accorde, des lourdeurs de style... Je compte lire le dernier volet mais j'avoue que je
ne me suis pas encore jetée dessus... d'autres lectures sont prévues.


Guillaume 24/03/2009 17:30

Bonjour Alexandra,

Je vous écris dans les commentaires de votre blog, car je ne sais pas si vous recevez mes emails.
Je viens aux nouvelles concernant votre critique de « Demain ». Pensez-vous la publier bientôt ?

Le problème des critiques non publiées, ce n’est pas tant les relances qu’elles nous demandent, mais c’est qu’elles pénalisent les autres blogueurs : il nous est difficile de retourner voir les éditeurs pour leur demander des livres quand il manque des critiques, et ça décale d’autant la prochaine édition de l’opération Masse Critique.

J’espère que vous comprendrez le problème,

Guillaume

Tiphanya 21/03/2009 19:44

Je suis surprise que tant de gens mettent sur le dos des traducteurs la mauvaise qualité des livres. Et si c'était simplement l'auteur qui n'était pas particulièrement douée ? (dsl, en tant que traductrice en devenir ça m'énerve).
Et pour revenir à ta critique, je crains que tu ne trouves le temps long avec le 4e et dernier tome.

Alexandra 23/03/2009 21:40


Je m'étais effectivement interrogé sur la qualité de la traduction ou de l'écriture dans le tome 1... mais cette fois-ci cela ne fait plus de doute à mes yeux que cela provienne de l'auteur.

Je pressens par ailleurs que le tome 4 ne sera pas exceptionnel mais je désire tout de même aller au bout de la saga.


isabelle 20/03/2009 19:39

Toujours aucun commentaire sur cette saga...même si je me surprends parfois à hésiter à reprendre le premier tome devant l'engouement suscité.
Par contre, merci de me faire découvrir cette chanson d'Olivia Ruiz que je ne connaissais pas...les paroles sont excellentes.