Fascination ou comment retrouver son coeur de midinette.

Publié le par Alexandra

A force d'entendre parler à longueur de journée de Fascination, je me suis à mon tour plongée dans cette lecture. Ma Toute Petite couchée, le travail du lendemain préparé, je me calais dans le canapé avec plaid, thé et le dit livre. Trois soirées et une courte nuit plus tard (eh oui, je n'ai pu abandonner des yeux les 200 dernières pages), voici mon avis...

Bella quitte Phoenix, sa ville ensoleillée, pour vivre avec son père à Fork une ville connue pour son micro-climat frais et particulièrement pluvieux. Son installation dans cette ville ne se fait pas de gaieté de coeur mais sa mère vient de se remarier avec un joueur de base-ball toujours en voyage et elle n'a jamais vraiment vécu avec son père.
Bella déteste qu'on la remarque et se montre d'une maladresse particulièrement notable... pourtant son entrée au lycée de la ville fait mouche. En effet, non seulement elle ne passe pas inaperçue mais en plus certains élèves s'entichent d'elle : la voici contrainte d'éconduire ces jeunes gens, chose qui ne lui était jamais arrivé par le passé. Seul un garçon, à l'attitude étrange et aux humeurs changeantes, retient son attention : Edward Cullen, un jeune homme à la beauté presque inhumaine. Et pour cause... Entre eux, naît une relation amoureuse loin d'être ordinaire.

Qu'ajouter de plus après tout ce qui a déjà été dit et écrit sur ce best-seller mondial ? La tâche n'est pas facile et je ne pense pas que ma critique soit originale.
Est-ce l'originalité de ce roman qui fait son succés ? Assurément non : il s'agit là d'une histoire, voire même d'une passion amoureuse, entre une jeune fille semble-t-il ordinaire et un beau vampire au regard ténébreux... bref, le genre de sujet déjà lu et vu à plusieurs reprises.
Est-ce le style de l'auteur alors ? Là encore, je dirais non : le style est simple, banal dirais-je même, bien que l'auteur apprécie ponctuellement d'user de mots quelque peu désuets.
Mais quoi alors ? Justement, un je ne-sais-quoi dans la manière de tenir le lecteur en haleine, des rebondissements en quantité suffisante, des scènes romantiques à souhait histoire de faire battre à la chamade le coeur des adolescentes et de raviver le coeur d'artichaud des moins jeunes (juste un peu !), des personnages sympathiques avec juste ce qu'il faut de manichéen... Et voilà.

A présent se posent à moi deux questions fondamentales :

1° Quand vais-je me jeter sur Tentation, le second volume sachant que m'attendent Black Bazar de Mabanckou, La saga des émigrants de Moberg (eh oui Flo tu m'as donné envie) et Je mourrai pas gibier de Guéraud ?  (long, très long soupir )

2° Quand vais-je trouver deux heures pour aller au cinéma voir Twilight, l'adaptation ? En version originale, c'est encore plus TENTANT...


Fascination, MEYER Stephenie, ill. de couv. Hagadone Roger, Blackmoon, Hachette, 2007.

Commenter cet article

Mes observations quant au dossier de la partie adverse 30/12/2014 10:05

.

Flo 28/01/2009 13:27

Ravie que tu songes sérieusement à lire Moberg :)

Quant au Meyer, j'ai lu les 2 premiers. Je ne pense pas lire le 3ème même si j'ai passé de bons moments à ce jour. Disons que j'ai décidé de consacrer mon temps limité de lecture à des livres qui me semblent a priori vraiment bons et donc les livres de détente pure vont faire les frais de ma politique de temps de crise. Bref, pas sûre de retrouver Edward un jour.

Alexandra 28/01/2009 13:39


Pour Moberge, je fais plus qu'y songer ; je l'ai emprunté à la biblio et je compte commencer sa lecture demain.

Pour la série de Meyer, je comprends ton point de vue. L'histoire est plaisante mais effectivement cela ne peut satifaire nos envies de belles phrases... C'est pour cela que je ne lis pas la série
d'un bloc... et puis je n'ai toujours pas été voir le film...

A bientôt.


Serafina 25/01/2009 11:30

pour les mots desuets, il ne s'agit la que d'une fantaisie du traducteur j'ai l'impression. Pour avoir lu le premier en VF et les suivants en VO j'ai bien l'impression que le traducteur a trippé dessus :/
enfin, j'avais fait un post detaillé sur mon avis par la :
http://ifisdead.net/livres/fascination-stephenie-meyer/

Le film ne me tente pas vraiment personnelement, je n'imaginais pas les persos comme ca :/

Alexandra 27/01/2009 07:38


AH la la... même si le traducteur se laisse prendre à l'histoire... en même temps, cela ne me surprendrait guère car ces termes désuets occupent parfois une place incongrue dans le récit. Quant au
film, je n'ai toujours pas trouvé le temps d'aller au ciné ! Zut !


isabelle 23/01/2009 18:18

J'avoue que je l'ai abandonné au bout d'une centaine de pages...

Gambadou 23/01/2009 09:03

quadrilogie ! non, pas encore, je n'ai lu que le premier, c'est mon fils qui a dévoré les quatre et qui me pousse à continuer (enfin, il ne va pas trop avoir à me pousser !)