Case départ de Pascal Garnier

Publié le par Alexandra

Fox, c'est son nom... ou plutôt c'est le nom qu'il s'est choisi car il a perdu la mémoire, il ne sait plus qui il est. Dans la clinique qui l'a pris en charge, il se lie d'amitié avec Elvis, un jeune garçon suicidaire qui s'est lui aussi inventé un autre nom. Ce dernier, en entraînant Fox  dans ses balades nocturnes, va permettre au jeune amnésique de retrouver des bribes de souvenirs... Une malle, une lettre en Russe, une vieille demeure et tout s'enchaîne...

Fort de ma rencontre avec Pascal Garnier l'an passé suite à la lecture de Derrière l'écran et de La théorie du panda, je me suis jetée sur ce dernier opus conscré à la jeunesse. Malheureusement j'ai été fort déçue dans la mesure où j'ai trouvé les ficelles du dénouement un peu "grosses" (pardonnez-moi l'expression)... Pourtant, l'idée était intéressante ; j'avais imaginé que l'esprit de Garnier nous emmenerait dans des aventures plus fines, moins rocambolesques... Ce ne fut pas le cas.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
.
Répondre
B
Chouette, ça repart petit à petit :-)<br /> <br /> Bonne année 2009 Alexandra
Répondre
A
<br /> Et comme dirait l'autre "Pourvu que ça dure !". Bonne journée à toi.<br /> <br /> <br />