La brigade de l'oeil de Guillaume Guéraud

Publié le par Alexandra


2037 à Rush Island, île coupée du reste du monde et dirigée par l'Impératrice. Suite à la révolution et au coup d'état qui lui permirent de prendre le pouvoir, les images ont été bannies, considérées comme responsables des crimes et atrocités perpétrés au début de ce siècle. La loi Bradbury interdit donc toute possession d'image de quelque nature que ce soit.  La brigade de l'oeil, dirigée par le capitaine de police Falk, est là pour veiller au respect de cette loi et pour sanctionner les contrevenants : on leur ôte la vue à l'aide d'un pyroscope, et peu importe si la sanction est atroce. Seuls les livres sont les garants de l'ordre !
Kao est un lycéen dont les images attisent la curiosité : il faut dire qu'avant la Révolution son grand-père était projectionniste et que cela lui coûta la vie lors du coup d'état. Au cours d'une descente de la Brigade de l'oeil dans un bar, Kao échappe de peu à une arrestation sous les yeux effarés de la jeune Emma... De cette rencontre, naît une amitié forte. Parallèlement, Kao pense découvrir par hasard le Diaphragme, sanctuaire mythique de films anciens, et entre dans la Résistance.

Ouah ! Quel roman fantastique ! Le lecteur est happé par cette intrigue-hommage à Ray Bradbury : le suspense y est remarquablement entretenu et jusqu'à la dernière page on s'interroge sur le sort des personnages. Ce roman est aussi une réussite car les personnages, justement,  sont  remarquablement campés : pas de portrait surfait mais des indices dévoilés de manière opportune au gré de l'histoire. Leur psychologie est travaillé et les doutes et hésitations donnent matière et vie à ces corps de papier. Le rythme, quant à lui, est haletant : des phrases courtes, incisives et percurtantes.
Par ailleurs, on n'en oublie totalement que ce roman est classé officiellement dans la catégorie "littérature de jeunesse" tant les thèmes abordés sont développés, tant les réflexions menées sur la société sont poussées et tant la violence est exarcerbée. Un roman sombre et fascinant  dont on ne ressort pas indemne... A lire absolument !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Une mise à pied surprise! 30/12/2014 10:27

.

Herveline 21/11/2008 16:49

A partir de quel âge conseillerais-tu ce livre ?

Alexandra 22/11/2008 14:14


Sincèrement, un bon lecteur de 3ème qui n'a déjà plus toutes ses illusions sur le monde dans lequel on vit peut lire ce roman... sinon je pense que cela relèverait plus du lycée. Parfait pour les
adultes !


Nad 25/10/2008 09:07

Effectivement, ça donne envie! Souvent, les meilleures réfléxions se suggèrent et se passent de détails. Ca me changera de Philippe Roth ... quoique, pour ma part, je n'ai pas encore lu "Un Homme". Merci pour ces bonnes idées!

Séverine 09/10/2008 21:02

OK, je suis convaincue... prête à repousser encore un peu la douzaine de livres qui m'attend ! Pourtant, ce n'est pas là mon genre, mais tu as l'air bien enthousiaste, et puis j'ai l'impression qu'il va falloir s'habituer aux changements...

Alexandra 14/10/2008 08:37


En ce moment, j'ai moi-même mis de côté mes longs (très longs) romans à lire pour m'attacher à des récits à la lecture plus rapide mais particulièrement riches en réflexion. On oublie le temps
présent mais les pensées ne sont pas pour autant plus réjouissantes.