La petite fille de Monsieur Linh de Philippe Claudel

Publié le par Alexandra

M. Linh est un vieil homme. Un étranger, nouvellement débarqué. Un réfugié perdu, esseulé, dans un pays et dans une ville auxquels il n'entend rien. Seule source d'espérance : un bébé, une fillette de quelques semaines à peine, qu'il protège de toute la force de ses bras. Il vient d'abandonner sa terre devastée par la guerre : toute sa famille a été décimée. Seuls ces deux êtres ont survécu.
C'est pourtant dans cette ville froide, grise et indiférente que M. Linh rencontre M. Bark, un homme triste et solitaire. Naît alors une amitié sincère et authentique  ayant pour seul langage celui du coeur.

Voici plusieurs jours déjà que je me suis enfin penchée sur ce livre. Je l'ai lu en une seule fois, tout entière prise par une profonde émotion. L'écriture est pleine de finesse et de poésie. Le personnage attachant et bouleversant. Bref, j'ai passé un merveilleux moment.

Publié dans Romans

Commenter cet article

Je les appelle tout de suite... 30/12/2014 10:54

.

Gambadou 07/05/2008 23:20

Ah oui, merveilleux . Tu me donnes envie de le relire

Alexandra 10/05/2008 16:20


Quel engouement de votre part à tous ! Il est temps que j'explore cet univers...


BelleSahi 07/05/2008 21:35

Mélancolique !

BelleSahi 07/05/2008 21:34

Philippe Claudel est un auteur que j'aime beaucoup ! J'aime son écriture si sensible et méloncolique. J'ai aimé ce livre, j'ai adoré le café de l'excelsior, le rapport de Brodeck, 3 histoires de jouets, quelques uns des cent regrets...ah ! Tous !

sybilline 07/05/2008 00:05

Bouleversante ode à l'amitié qui dépasse toutes les frontières , ce roman est un véritable bijou!