Le palais des rêves d'Ismaïl Kadaré

Publié le par Alexandra

palais.jpgMark-Alem est embauché au palais des rêves, aussi appelé Tabir Sarrail ; cette haute instance, toute auréolée de mystère, est chargée de collecter les rêves des habitants de tout le royaume. "Dans le nocturne royaume du sommeil se trouvent et la lumière et les ténèbres de l'humanité, son miel et son poison, sa grandeur et sa détresse. Tout ce qui est trouble et néfaste [...] apparaît d'abord dans les rêves des hommes. Toute passion ou idée malfaisante, tout fléau ou crime, toute rebellion ou catastrophe projette nécessairement son ombre longtemps avant de se manifester dans la vie réelle. C'est pourquoi le Pedichah prescrit qu'aucun rêve, même aux confins les plus reculés du pays, fût-ce même par une journée des plus ordinaires, y compris même par la créature la plus ignorée d'Allah, ne doit échapper à l'examen du Tabir Sarrail."
Mark-Alem gravit rapidement les échelons ; en passant du bureau de la Sélection, chargé de trier les rêves porteurs de prédiction, à celui de l'Interprétation, chargé de leur donner sens, son attention va être attirée par un rêve étrange. En remplissant alors sa mission, Mark-Alem ne se doute pas du poids et du pouvoir qu'il tient entre ses mains.

Ce roman porte en lui un paradoxe : on est ému par la magie du titre, l'originalité de ce palais et surtout par la poésie du verbe et, en même temps, on ne peut qu'éprouver un certain effroi devant cette instance policière qui traque la conscience de chaque individu. Ce roman écrit et publié en Albanie en 1981 met en avant une sorte de Big Brother des pays de l'Est avant la chute du communisme. Bref, une belle écriture et de la profondeur !

Publié dans Romans

Commenter cet article

Les deux gendarmes prirent congés... 30/12/2014 15:52

.

katell 22/09/2007 21:06

Je n'ai lu qu'un seul roman de Kadaré qui m'avait déroutée puis beaucoup plu! je note celui-là dans mon calepin spécial LAL (Liste à Lire)!